Phonorama, le site dédié au phonographe et à ses inventeurs.

Phonorama, le site dédié au phonographe et à ses inventeurs.
En hommage à Charles Cros



 

L'Hydropathe Charles Cros. Le poète est ici représenté à la chasse aux papillons chevauchant le hareng saur qui fit le succès Coquelin Cadet. Cette caricature par Cabriol (Georges Lorin), figurant sur la couverture de L'Hydropathe du 20 mars 1879, a été reproduite dans Le Quartier Latin de Jean Emile-Bayard (1924).

 
 
 

Au lendemain de sa mort, les seuls à avoir rendu hommage à Charles Cros furent quelques amis poètes et artistes Montmartois. Ce dessin d'Adolphe Willette dédié à son ami est intitulé A notre regretté camarade Charles Cros. Viens avec moi, Poète, tu finiras ta chanson dans le ciel ! (Le Pierrot, 17 Août 1888).

 
 
 

Le 30 avril 1877, Charles Cros déposait à l'Académie des Sciences le pli cacheté contenant les principes du phonographe. Plusieurs manifestations furent organisées à Paris pour célébrer le cinquantenaire de cet évènement, notamment à la Sorbonne, le 30 avril 1927. Pour la première fois, un hommage solennel fût rendu au poète et savant français. Cette carte postale représentant le médaillon crée par Mlle Le Révérend a été émise à cette occasion.

 
 
 

L'année de la célébration du centenaire du phonographe en 1977, a donné lieu à de multiples hommages à Charles Cros. L'un des plus marquants fût l'émission d'un timbre à son effigie, le 3 décembre, à Paris et dans son village natal de Fabrezan dans l'Aude.

 
 
 

Les contemporains de Charles Cros rapportent qu'il pouvait boire vingt verres d'absinthe d'affilée chaque nuit. Il n'est pas surprenant qu'il ait consacré un poème à la fée verte. Nul doute que le grand humoriste serait sans doute mort de rire en découvrant ce buvard prônant la sobriété, édité par le Comité d'Etudes et d'Information sur l'Alcoolisme.

 
 
 

Médaille en bronze à l'effigie de Charles Cros rappelant ses principales inventions, la trichromie et le phonographe, émise par la Monnaie de Paris en 1977.

 
 
 

Cette grande médaille en bronze associant Charles Cros et Thomas Edison est ornée du premier tinfoil et signée par Baltazar. Elle a été éditée en 1977 pour la commémoration par le Portugal du centenaire de l'invention du phonographe.

 
 
 

Au premier trimestre 1989, le département de la Phonothèque nationale et de l'audiovisuel de la Bibliothèque Nationale a réalisé une exposition consacrée aux pionniers de la communication : De fil en aiguille, Charles Cros et les autres". Parmi les souvenirs édités à cette occasion, le plus original fût cette médaille dédiée au poète, en forme de disque en chocolat. Elle a depuis échappé à la gourmandise de la famille …

 
 
 

L'enfant du pays, admiré dans son village de Fabrezan dans l'Aude, a été honoré en 1988 lors de la célébration du centenaire de sa mort.

 
 
 
Bookmark and Share
Partagez