Phonorama, le site dédié aux phonographes à cylindres

Phonorama, le site dédié aux phonographes à cylindres
Le Phono-Cinéma-Théâtre [Page 2/2]


 

Film pour caméra Parnaland. Ce type de film et de caméra étaient utilisés par Clément Maurice pour les projections du Phono-Cinéma-Théâtre. La perforation rectangulaire centrale est caractéristique des films Parnaland. Sur le film, on peut voir Louis Maurel, qui a enregistré sur des cylindres Céleste pour le Phono-Cinéma-Théâtre.

 
 


Le Phono-Cinematographe
, association en participation, a été crée en vue de présenter un spectacle associant un cinématographe et un phonographe durant l'Exposition de 1900. La possible confusion du nom avec celui du Phono-Cinéma-Théâtre est-elle fortuite ou voulue ? Il est probable que ce projet de spectacle n'a pas eu de suite, vraisemblablement en raison de la concurrence des nombreuses attractions similaires.
 

 


Au dos de la part émise le 26 Juillet 1899 figurent les statuts du Phono-Cinematographe. Ils prévoient que le fondateur, Albert Locatelli, apportera ''ses connaissances techniques pour la direction des appareils cinématographe et phonographe'' : un cinématographe perfectionné et un phonographe Pathé Stentor … dont il fera la livraison au plus tard le 1er Mai 1900.
 

 


Pages 1 | 2




A voir aussi
  • La publicité Lioret pour l'Idéal, qui fût le premier phonographe utilisé par le Phono-Cinéma-Théâtre
 
  • Un cylindre de l'Idéal, le phonographe qualifié par Lioret de "plus grand phonographe du monde" lors de l'Exposition Universelle de 1900