Phonorama, le site dédié aux phonographes à cylindres

Phonorama, le site dédié aux phonographes à cylindres
Reproducteurs et ponts Bettini [Page 3/3]



Les catalogues Bettini décrivent cet accessoire nommé Bras-porte-diaphragme (V). Il s'agit d'un pont permettant l'utilisation d'un reproducteur ou d'un enregistreur d'une autre marque disposant d'une bague articulée (Type Pathé ou Graphophone, Edison excepté) sur un phonographe Bettini modèle Le Brillant ou L'Aiglon. Pour adapter le pont sur un phonographe de type Edison, celui-ci doit disposer d'un chariot porte-diaphragme Bettini.

 


Le bras-porte-diaphragme (V) supportant un reproducteur Graphophone est ici installé sur un phonographe Lamazière doté d'un mécanisme similaire à celui d'un Edison Spring Motor. Il est fixé sur un chariot porte-diaphragme Bettini initialement prévu pour un diaphragme Type N.
 

 
 
 

Ce petit accessoire portant la marque Bettini et la référence aux brevets américains de l'inventeur d'octobre 1889 et décembre 1892, probablement l'un des plus anciens de la marque, est destiné à supporter un diaphragme Bettini type N sur un Edison Class M ou sur un Spring Motor. Il est équipé d'un rabot pour l'effacement des cylindres avant leur enregistrement.

 
 

La plupart des têtes Bettini sont nickelées et prennent place sur un pont spécifique, correspondant à un phonographe bien précis. Ce reproducteur, identifié par le numéro 48 figurant sur la plaque du constructeur, se distingue des précédents; il  présente la particularité d'être peint en noir et solidaire de son pont.
Le N° 48 est destiné au premier Edison Home commercialisé entre 1896 et 1901 (modèle A, nommé aussi  Red banner suitcase).


 

Le reproducteur Bettini n° 48 dans son coffret portant la marque de la Sociedad Fonográfica Española (Hugens y Acosta), la maison madrilène réputée pour ses cylindres enregistrés.

 



Pages 1 | 2 | 3