Phonorama, le site dédié aux phonographes à cylindres

Phonorama, le site dédié aux phonographes à cylindres
Autres reproducteurs français [Page 5/10]


 

Reproducteur Le Linus, doté d'une bague articulée nécessaire pour sa fixation sur le chariot mobile du phonographe. Le diaphragme en verre porte un saphir monté sur un dôme (∅ 58 mm).

 
 
 

Un second modèle de reproducteur Le Linus, destiné à être fixé en bout de pavillon flottant à l'aide d'un manchon en caoutchouc (∅ 58 mm).

 
 
 

Le Linus Intermédiaire, plus petit que les modèles précédents, se fixe sur le chariot du phonographe au moyen d'une bague articulée (∅ 44 mm).

 
 


Le reproducteur La Fauvette, comme le phonographe et les cylindres de même nom a été créé par M. Clauzens, fondateur de la Société Française La Fauvette. Il est en aluminium, son diaphragme en verre porte un saphir sur une petite araignée (∅ 44 mm).
 

 

 

Reproducteur sans marque, en bois, décoré d'une plaque en laiton estampé représentant une tête de femme de style Art-Nouveau.

 
 
 

Le reproducteur en bois possède un diaphragme en mica et un saphir monté sur un dôme (∅ 66 mm).

 
 


Louis-Alphonse Gallier, commerçant spécialisé dans la vente de phonographes Pathé à Rouen a déposé plusieurs brevets relatifs à des accessoires permettant d'en améliorer la qualité. Ce reproducteur caractéristique de sa production, à diaphragme de mica muni d'un saphir monté sur dôme, a fait l'objet du brevet n° 344.753 du 20 août 1903. Très léger, il nécessite l'utilisation d'un accessoire destiné à augmenter sa pression sur le cylindre. Il est de ce fait associé au support de pavillon et ses accessoires décrits dans le brevet (∅ 52 mm).
 


 

Les reproducteurs Gallier disposent d'un saphir monté sur une large coupelle en fer blanc et d'un diaphragme en mica peint en rouge sur sa face intérieure.

 
 

 

Ce reproducteur de Gallier, à diaphragme serré par une anneau vissant, nommé diaphragme amplificateur Gallier, figure dans le brevet n° 344.466 du 25 juin 1904 (∅ 55 mm).

 
 
 


Un troisième modèle de diaphragme Amplificateur Gallier, porte la mention d'une médaille d'or. La date du brevet, juin 1904, parait bien tardive pour affirmer qu'il s'agit d'une récompense obtenue à l'Exposition Universelle de 1900 (∅ 55 mm).
 

 



   Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10