Phonorama, le site dédié au phonographe et à ses inventeurs.

Phonorama, le site dédié au phonographe et à ses inventeurs.
Documents sonores Lioret

Enregistrements publicitaires Lioret (1893 à 1898)

         
     
  Le cylindre n° 7 du catalogue Bébé Jumeau phonographe, intitulé Le rêve de l'enfant, fait sa propre publicité (1893).   La première publicité commerciale parlée réalisée en 1897 par Henri Lioret pour le pneu Michelin (cylindre au format n° 3).  

Les disques Lioret (1904)

Dès 1897, Henri Lioret envisage d'adapter son pavillon en aluminium sur des appareils de type Gramophone (Brevet 261.930, certificat d'addition du 6 Mars 1897). Par la suite, il enregistre quelques disques jusqu'en 1904. De cette période ne subsistent que quelques exemplaires de disques non commercialisés. Ces essais de gravure verticale sur une ou deux faces, sont en ébonite noire. D'autres, pressés dans une matière composite de couleur rouge brique, sont pourvus d'une âme en carton. Dans ses brevets, l'inventeur cite la gélatine, la galatite, la cire et ses dérivés ainsi que le savon. Lorsqu'elle est présente, l'étiquette, identique à celle des cylindres, porte parfois un titre manuscrit.

Disque Lioret en matière
composite rouge brique (1899)

En 1898, Henri Lioret a enregistré un disque publicitaire pour le Chocolat Menier. De couleur noire et d'un diamètre de diamètre 22 centimètres, il présente une gravure verticale de quelques sillons sur une seule face. Son originalité tient à l'existence, sur la face gravée, d'un rebord périphérique d'environ 2 millimètres. Le disque doit tourner à environ 105 tours par minute. Le message d'une durée de 11 secondes est plus court que celui du cylindre Menier destiné au Lioretgraph Kiosque. Il s'agit là d'un essai destiné à la maison Menier afin de lui permettre le choix du support d'enregistrement pour sa réclame. C'est finalement le cylindre a qui été retenu.

 

Disque Phonoradio
Système Lioret et Pelletier

Ce disque portant la marque Phonoradio et la mention Enregistrement électrique système Lioret et Pelletier est le fruit de la collaboration entre ces deux inventeurs dans ce domaine. Il s'agit vraisemblablement d'essais de codage de signaux radio.
Gabriel Pelletier fût le préparateur d'Edouard Branly. On lui doit le brevet N° 520.879, traitant d'un enregistreur et répétiteur électrique applicable aux phonographes, demandé le 21 juillet 1921. Le disque simple face à gravure verticale mesure 22, 5 cm de diamètre, son apparence est celle des disques de cette période.

Ecoutez l'enregistrement :

La voix d'Henri Lioret (1904)

Ce message d'une durée d'une minute trente-deux a été initialement enregistré par Henri Lioret lui-même sur un disque à saphir de couleur rouge brique gravé dans ses ateliers le 4 Octobre 1904. Il a été transféré sur un disque 45 tours au début des années soixante par un trio de passionnés de l'enregistrement du son, Edouard Pécourt, André Farge et Georges Roussillon. On y entend clairement la voix d'Henri Lioret adressant ce message à un interlocuteur non identifié au sujet de deux disques qu'il lui a envoyés. Lioret termine son message en «signant» Lioret, puis il chante et siffle, probablement pour démontrer à son interlocuteur la qualité de ses enregistrements sur disque, particulièrement dans les aigus.
Il est à noter que le message parlé paraît résulter de la lecture d'une lettre. Sur la forme, il comporte en effet toutes les formules habituellement utilisées dans une correspondance manuscrite.

Portait d'Henri Lioret

Reportages de Jean Thévenot (1947)

A l'occasion du 70ème anniversaire du phonographe, Jean Thévenot a présenté une série d'émissions consacrées aux débuts des machines parlantes et de l'enregistrement. Produites avec le collectionneur de disques Paul Caron, ces émissions furent diffusées durant le premier semestre 1947 par la Radiodiffusion Française (RDF).
Vous écouterez les voix de Lucien-Edmond Diehl, ancien préparateur de Lioret, et celle de l'historien du phonographe Horace Hurm interrogés sur les travaux de Lioret.

Jean Thévenot


Marfa Dervilly

 



Dans cet extrait d'une seconde émission diffusée le 20 Juin 1947 Jean Thévenot recueille le témoignage émouvant de la comédienne Marfa Dervilly (Marthe Dutreix) qui prêta sa voix pour enregistrer les comptines des cylindres de la poupée Jumeau phonographe.

 

 



  A noter:

  Jean Thévenot (1916-1983) fût un grand journaliste, producteur d'émissions de radio et de télévision français. "Il était la méticulosité même. Une qualité qui, de nos jours, se fait de plus en plus rare dans l'audiovisuel ! Ce souci de la perfection dans le moindre détail avait fait de lui un artisan exigeant de l'art sonore, un découvreur des innombrables bruissements du monde, un témoin de la beauté profonde, celle qu'ignore généralement le show-business.'' (Yves Froment-Coste, Télérama du 30/7/1983).  
  La page Henri Lioret et le Chocolat Menier pour écouter des enregistrements publicitaires sur cylindre et disque Lioret.  
 



Bookmark and Share
Partagez