Phonorama, le site dédié au phonographe et à ses inventeurs.

Phonorama, le site dédié au phonographe et à ses inventeurs.
Cylindres espagnols [Page 1/2]



 

La maison Hugens y Acosta à Madrid fût le plus important distributeur de phonographes Edison et Bettini en Espagne.

       
 


 

Boite en métal lithographié d'un cylindre espagnol de la maison Hugens y Acosta.

 
 

Cylindre de la maison Rosello à Barcelone portant une publicité pour les phonographes Bettini.

       
 
 

Cylindre vendu par Alvaro Ureña à Madrid.

       
 
 

Etiquette de la maison Hugens y Acosta à Madrid.

       
 
 

Etiquette de la maison Hugens y Acosta à Madrid.

       
 
 

Cylindre Viuda de Aramburo à Madrid.

       
 
 

Etiquette Hugens & Acosta à Madrid.

       
 
 

Etiquette Alvaro Ureña à Madrid.

       
 
 

Etiquette de la Fonografica Madrileña à Madrid.

       
 
 

Etiquette de la Fonografica Madrileña à Madrid.

       
 
 

Etiquette de José Navarro à Madrid.

       
 
 

Etiquette de José Navarro à Madrid.

       
 


  A voir aussi :

  Carte publicitaire de la la Sociedad Artistico Fonografica à Barcelonne. Le verso détaille les activités de la société, notamment la vente de cylindres enregistrés en espagnol, français et italien.  
  La carte précédente mentionne les inventions de Verdereau et de Bettini. Don Juan Antonio Rosillo y Verderau a déposé à Barcelonne le 10 Octobre 1898 un brevet pour un «Un micrófono con pabellon desmontable aplicable al carro del fonógrafo Edison.» que l'on peut traduire par «Un microphonographe avec pavillon démontable adaptable sur le charriot du phonographe Edison», Le schéma joint au brevet révèle qu'il ne s'agit que d'une copie de l'invention de Gianni Bettini.  
 


1 | 2



Bookmark and Share
Partagez