Phonorama, le site dédié au phonographe et à ses inventeurs.

Phonorama, le site dédié au phonographe et à ses inventeurs.
Pavillons divers [Page 1/4]



 

Pavillon en carton renforcé, laqué jaune pâle et destiné à être suspendu à une potence. Il équipait les premiers modèles de phonographes des années 1890 (H = 54 cm, ∅= 33 cm environ).

 
 
 

Pavillon incliné en laiton nickelé à grande collerette (H = 34 cm, ∅ = 24 cm environ).

 
 
 

Le pavillon du Colibri est en tôle, le cône présente un extérieur nickelé, alors que l'intérieur est laqué noir. On remarque sur le tube de fixation une échancrure destinée à faciliter la propagation du son produit par le reproducteur (H = 12 cm, ∅= 15 cm environ).

 
 
 

Pavillon droit d'origine allemande. Le corps peint en rouge à l'intérieur est en carton et la collerette, en fer-blanc (H = 36 cm, ∅= 16 cm environ).

 
 
 

Pavillon flottant formé de deux pièces tronconiques en fer-blanc nickelé, caractéristique des premières lyres dérivées du Lyrophone conçu par Gianni Bettini en 1897. On remarque la tige verticale traversant le pavillon, dispositif adapté plus tard par la Columbia sur son Graphophone type AP (H = 30 cm, ∅= 16 cm environ).

 
 
 

Pavillon de lyre primitive dite Lyre Miroir, constitué par l'assemblage de deux parties tronconiques en fer-blanc.

 
 
 

Le second pavillon l'Idéal mixte, en aluminium (le premier, floral, sert à l'écoute des disques uniquement) est utilisé pour jouer des cylindres ou des disques. A son extrémité, il dispose d'une bague filetée permettant de fixer soit le reproducteur Le Cahit, soit le reproducteur à aiguille que l'on voit sur la photo suivante (H = 38 cm, ∅= 30 cm environ).

 
 
 

Vue des dispositifs destinés à fixer les reproducteurs sur le pavillon en aluminium de l'Idéal mixte.

       
 
 

Alors que le pavillon en aluminium du Phono-Opéra Combret présente un intérieur peint en vert, celui ci, destiné à équiper un modèle Pathé n° 1, 2 ou 3, est peint en rouge pour être assorti aux couleurs de la marque (L = 22 cm, ∅= 40 cm environ).

 
 
 

Grand pavillon floral de construction européenne, présentant un dégradé de bleus (H = 70 cm, ∅ = 56 cm environ).

 
 
 

Pavillon en tôle peinte en noir caractéristique du phonographe américain de marque Wizard. Il s'agit d'un cor de chasse, ce qui est inhabituel pour un pavillon américain. Il est de plus démontable en deux parties (H = 54 cm, ∅ = 45 cm environ).

 
 
 

Pavillon cor de chasse en aluminium, seul le coude est en laiton nickelé. Ce modèle dispose d'une boucle pour être éventuellement suspendu à une potence en raison de sa taille. Il a été utilisé par Lamazière pour équiper son modèle n° 2, précurseur de l'Idéal (H = 45 cm, ∅ = 35 cm environ).

 
 
 

Pavillon constitué de deux parties tronconiques en tôle, laquée en noir. Il est décoré de deux bandes dorées. En France, ce type de pavillon était généralement utilisé sur les premiers Graphophones, notamment le type N (H = 36 cm, ∅ = 17 cm environ).

 
 
 

Un pavillon de forme similaire au précédent, on note sur celui-ci l'absence des bandes dorées.

 
 


1 | 2 | 3 | 4


Bookmark and Share
Partagez